Exposition de la série

LE ROUGE ÇA PORTE BONHEUR

Sandra Matamoros est une jeune artiste vidéaste et photographe à l’âme voyageuse.

Dans la série du nouvel an chinois réalisée pour la CFOC, une déferlante rouge envahit 

ses œuvres.

Montesquieu a dit un jour que le rouge s’était répandu et avait semé le bonheur partout 

dans ce grand pays qu’est la Chine. Il est vrai que les chinois s’enthousiasment pour la 

couleur rouge, et qu’elle se glisse dans tous les rites de la vie culturelle, politique ou 

sociale.    

Dans les photographies de Sandra Matamoros, cette vague de couleur transmet une    énergie, une force qui dynamise notre regard.    

Pénétrante, sensuelle, passionnelle,cette expansion pourpre est la première sensation enveloppante que nous expérimentons. Mais les photographies de 

Sandra Matamoros ne se livrent pas au premier regard. Elles obligent celui qui les convoite à plus d’attention. Comme au travers d’un filtre, le regard scrutateur décèle alors un 

détail qui se révèle parfois au travers des yeux d’un dragon, du col d’un vêtement, d’une 

simple boucle d’oreille et perturbe l’immensité rouge qui règne sur l’univers de l’image. 

Le détail étincelant laisse à son tour place à un portrait. 

Portrait d’hommes et de femmes, mais aussi d’objets, de monstres imaginaires.    

Nos premières émotions s’effacent et s’imposent la paix et la solennité qui émanent de

 ce défilé  silencieux.

Sandra Matamoros l’exprime clairement : “j’ai été marquée par la dignité et la noble 

mélancolie présente dans ces portraits”. Le calme et la poésie s’entrechoquent en silence 

avec la passion rouge ; c’est le  Yin et Yang qui se rencontrent dans l’harmonie créée par l’objectif de Sandra Matamoros.

 

 

Nathalie Zaquin Boulakia

Commissaire d’exposition

© Sandra Matamoros